FRAIS DE PORT OFFERTS A PARTIR DE 60€

Street Food Khmer : les rendez-vous d’été

Cette année, le beau temps est au rendez-vous dans tous les coins et recoins de France. Et qui dit beau temps, surtout en cette période de vacances, dit retrouvailles et bien évidemment, détente. Samara de Makisa Lab nous en parle !

 

Au sein de la communauté asiatique, notamment chez le peuple franco-cambodgien, il est coutume pour les familles et les amis de se donner rendez-vous dans certains endroits clés. Tous adorent se retrouver, et encore plus lors des week-ends printaniers et estivaux. Ainsi, de mai à octobre, quand le soleil est au rendez-vous, attendez-vous à retrouver des centaines de personnes autour d’une ambiance incomparable.

Le but ? Passer du bon temps, se prélasser, jouer, manger, le tout dans une ambiance aussi festive que traditionnelle. Le folklore khmer reprend alors sa place dans les attitudes, le parler et la joie de vivre. Et pour ceux qui ne partent pas en vacances, c’est finalement une excellente occasion de se dépayser à moindres frais.

 

La Pagode de Vincennes (Île-de-France)

On ne présente plus ce lieu ! La Pagode de Vincennes est LA référence des franciliens pour se retrouver. Chaque année à la période des fêtes, des milliers de personnes se réunissent, asiatiques ou non, pour profiter du beau temps et de l’ambiance unique qui y règne. Les stands de street food se multiplient et les visiteurs se baladent dans et devant la pagode dans l’espoir de trouver leur bonheur. Certains se lèvent à l’aube pour bien se positionner à l’entrée de la Pagode et ainsi vendre leur street-food au plus grand nombre de passants.

Le Sabay Festival ou encore la première édition de l’Asian Street Food Festival avait d’ailleurs établi ses quartiers dans ce lieu rempli de symboles.

 

La base de loisirs de Trappes (Île-de-France)

Autre référence en île-de-France, la base de loisirs de Trappes où de nombreuses familles cambodgiennes se retrouvent les weekends d’été pour profiter de la bonne street-food dans une ambiance des plus traditionnelles. On sort son « ketel » et on s’installe pour passer du bon temps en famille, sur fond de musique khmère, et on se prélasse au rythme des rires et discussions de nos parents qui retrouvent, le temps d’un instant, tout le folklore du pays.

 

 

Bordeaux-Lac (Bordeaux)

Incontournable, les abords du lac de Bordeaux sont un lieu de retrouvailles pour toute la communauté asiatique. Nous avons interrogé Samara, fondateur de Makisa Lab, qui est le mieux placé pour nous en parler : « Depuis plus de 30 ans, les commerçants de la communauté asiatique de Bordeaux se réunissent au bord du lac de Bordeaux afin de retrouver les saveurs authentiques du sud-est asiatique, habituellement très difficile à trouver dans la région.

 

Des familles vietnamiennes, laotiennes et Thaïlandaises sont aujourd'hui toujours présentes pour proposer tout type de street-food, comme des soupes Phó, des banh xeo, de la salade papaye, et même des œufs de caneton couvés !

La municipalité laisse ces commerçants exercer car ces familles représentent le symbole de cette minorité en Gironde. La plupart sont employés dans des sociétés et deviennent commerçants-traiteurs le temps d'un weekend.

Entre eux, pas de jalousie, ni de concurrence, mais seulement de la convivialité, des rires, de la joie et des saveurs d'ailleurs ! Les prix sont dérisoires, entre 4 à 6 euros le plat, 2.50€ les desserts 3 couleurs, et des bières à 1€ ! De quoi passer un excellent moment convivial entre amis ou en famille, autour d’une ambiance comme au pays.

Ce que je préfère, c’est de trouver un marchant qui mouline et presse la canne à sucre à la force de ses bras, avant de la servir avec des glaçons et du citron vert, comme au pays ! Tout rappelle le folklore des journées de festivités de la Pagode de Vincennes, mais aussi et surtout, des rues de Phnom Penh ! Un bonheur pour toutes les générations qui assument leur tradition en toute liberté. »

 

Le Parc Miribel (Lyon)

À Lyon, le parc Miribel est une référence pour tous. Toutes les communautés, autant asiatiques que maghrébines par exemple, s’y retrouvent. Le parc est ainsi naturellement segmenté par communauté, mais où tout le monde se rejoint : une mixité amicale appréciée de tous ses visiteurs.

Dans ce parc existe un endroit appelé Baraka. Ce coin est particulièrement visité par la communauté asiatique, et plus spécifiquement par des familles cambodgiennes.

On y retrouve alors tout ce qui est nécessaire pour passer un moment de qualité : des stands de nourriture, du karaoké, et surtout, une ambiance festive digne des fêtes du pays.

Il existe bien évidemment d’autres lieux de ce genre dans toute la France ! Mais la recette, peu importe l’endroit, reste la même : de la street-food, et surtout, pas de règles ! Dans ce genre de lieu plus que jamais, la phrase « venez comme vous êtes » prend tout son sens. C’est ainsi que la communauté asiatique aime se retrouver, sans avoir à se mouvoir. Des moments de qualité qui nous font s’évader et nous font penser au pays.

Et vous, où avez-vous l’habitude d’aller ? Connaissez-vous d’autres villes de France où les asiatiques aiment se retrouver ? N’hésitez pas à nous faire part de vos lieux de rencontre favoris en commentaire !