LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 60€ D'ACHAT

Connaissez-vous l’histoire du « Krama » ?

À la découverte du fameux foulard khmer...

 

Quoi de mieux pour illustrer ce post que la photo de mon arrière grand-mère portant le Krama au Cambodge ? 📷

À l’origine, le krama était un tissu que les Khmers tissaient eux-mêmes. Ils ramassaient le coton (samley) qu’ils filaient ensuite, avant de le laisser tremper pendant 2 ou 3 jours dans du riz. Puis, ils teintaient une partie des fils en rouge avant de commencer le tissage. Les riches, eux, préféraient utiliser la soie, car le tissu restait frais l’été, mais aussi pour marquer leur différence avec les paysans. Le krama témoignait ainsi du statut de son propriétaire.

Ses usages sont multiples

Couvre-chef pour se protéger du soleil, tenue de bain, ceinture… Robuste, il se transforme même en siège supplémentaire de bicyclette pour un bébé, une fois noué aux deux poignées du guidon !

Mais, bien sûr, les Khmers voient d’abord dans ce foulard une façon de transmettre un héritage, en affirmant leur appartenance à leur pays.

Plus qu’un foulard : le symbole de tout le peuple Khmer

Ces foulards sont présents partout, car ils font partie de l’histoire du Cambodge et de l’héritage transmis aux nouvelles générations.

Source : post de Yantrak partagé par Christophe Muay Thaï sur le groupe Facebook Kingdom of Cambodia